Hydraulique villageoise

Visualisez la présentation :

"Pérennisation des réseaux et des latrines

présentée par Etienne Géhin le 25 Janvier 2018 à L'Agence de l'Eau Rhin Meuse

 Le projet consiste à compléter des réseaux insuffisants et à construire des latrines pour les maisons non encore pourvues dans le district de Nga

Construction de 60 latrines à   Ban Houay Lome  

Ce gros village qui prend bien en main l’entretien de son réseau d’eau atteint un niveau d’hygiène correcte.

 - Construction de 32 latrines à    Ban Moklavan

Suite à des inondations une cinquantaine de maisons ont été détruites et reconstruites plus en hauteur, elles ne sont pas pourvues en latrines.

 - Construction de 35 Latrines,  Réparation et amélioration du réseau gravitaire à Tong Thouh

Il y a 35 familles sans latrines et un réseau qui a subi des dégradations.    

Le village demande également une formation pour une 2ème matrone

descriptif complet du projet

En 2017

- Projet mené avec le CCL ( districts de La et Nga )

  •  Création d’un réseau d'eau propre à Phangsom  nouveau captage, nouvelles canalisations et 3 nouvelles bornes fontaine

  • Extension du réseau d’eau à Huaypair  nouvelles canalisations et 6 nouvelles bornes fontaine

  • Création d’un réseau d'eau propre à Houaysang nouveau captage, nouvelles canalisations et 6 nouvelles bornes fontaine

  • Création de 38 latrines double fosses à Houaysang

  • Création de 34 latrines double fosses à Moklavan

  • Création de 43 latrines double fosses à Houaylom

2300 personnes ont bénéficié du projet

                            Plus de détails...

- Projet mené avec l'association ADVL ( district de Muang La )

  • KokmaiGnai  , Ban Pakpu     , Ban Talolom  

dans ces 3 villages, nouveaux captages , mise en place de nouveaux réservoirs et de nouvelles canalisations

En 2016

Création de réseaux d'eau propre à Houaylom. (district de Nga) : nouveau captage, réservoir, 4kms de conduites, 6 bornes fontaines.

Extension de réseaux d'eau propre à Pakor (district de La) :

Agrandissement du réservoir et création de 4 nouvelles fontaines.

Assainissement d'un  village par construction latrines solides double fosses individuelles à Houykanyay- noy (district de Nga).

Construction de 45 latrines

1 / 2

Please reload

Malgré tous les efforts des programmes de Santé Publique pour l’alimentation en eau et l’assainissement des villages de la province d’Oudomxay, les habitants des villages isolés sont encore amenés à utiliser la rivière pour laver les aliments, faire la lessive et la toilette, comme le montre cette photo, prise en Août 2016. Les enfants et les femmes la transportent jusqu’à la maison pour l’alimentation. L’eau des rivières transportent bactéries, virus et polluants. Le transport se fait parfois sur de longues distances.

 

Descriptif

Un réseau d’eau se compose d’un captage avec plusieurs chambres de décantation et des filtres, d’un réservoir en amont proche du captage, d’une canalisation parfois de plusieurs kilomètres et d’un autre réservoir, juste au-dessus du village afin de  limiter la pression dans les tuyaux de distribution des fontaines et des robinets.

Lire la suite ...

Les latrines

Les matériaux inaccessibles aux villageois sont fournis par l’association : ciment, ferraille, cuvette, tôles, tuyaux. Les habitants  de chaque maison construisent leur latrine après avoir collecté le sable, les pierres, le bois. Ils doivent assister aux réunions organisées par le technicien qui donne les explications nécessaires pour la construction et l’entretien. 

Lire la suite ...
 

 

Etapes préalables

La décision de construire un réseau ou des latrines fait toujours l’objet d’un contrat entre le comité villageois, l’administration du district et l’ONG. Des conditions préalables  doivent être respectées. 
Le village doit avoir atteint un bon niveau d’hygiène afin que l’eau qui circule ne véhicule pas trop de pollution bactérienne.

Lire la suite ...

 

Mise en oeuvre

Pour un village qui veut construire un réseau gravitaire, il est nécessaire de repérer le meilleur point de captage, et d’évaluer le débit à l’étiage (mars/avril) afin de calculer les possibilités d’alimentation en fonction de la population. Ce sont les techniciens de l’administration de la santé (Nam Saat) qui font les études.  
Afin d’accompagner efficacement les villages désireux de s’équiper,  l’association fournit le ciment, la ferraille, les tuyaux, les vannes et les robinets. Elle paie les techniciens de la Nam Saat qui font les études préalables, les plans, les devis, les appels d’offres pour l’achat du matériel et qui dirigent les villageois pendant le chantier. Lire la suite ...

 Amis Lorrains du Laos

Les Amis Lorrains du Laos

Saint Nabord Vosges - Grand Est - France

  • Facebook Social Icon